Lorsque les approches techniques et budgétaires de l'APS sont validées, on passe alors à la définition plus précise des éléments de structure. Selon la taille du projet, on lance à ce stade un premier modèle numérique de calcul qui permet d'identifier notamment les résistances et les déformations de la structure. Pour des projets moins denses, on opère des calculs approchés manuels permettant de vérifier les choix structuraux optés précédemment. La méthodologie et le phasage d'exécution des ouvrages de structure sont définis en considérant toutes les phases de travaux tant en superstructure qu'en infrastructure. Ils sont discutés avec les intervenants au projet et soumis aux organismes de contrôle. Les données relatives aux autres lots techniques sont elles aussi intégrées. Un premier mètré estimatif est établi de sorte de pouvoir proposer un budget de structure correct et réaliste. Un rapport fouillé d'APD synthétisant les principes structuraux et les enveloppes budgétaires est alors produit et soumis aux différents intervenants.